Hombex, une plataforme qui connecte propriétaires et locataires sans intermédiaires

Si vous cherchez un appartement, le louer n’a pas de coût. Ceci est ce que défendent les sévillans Elena, Vicente et Alberto avec Hombex, leur plateforme gratuite de location de logements. Le site web offre aux propriétaires et leurs futurs locataires la possibilité de louer plus rapidement et directement entre les intéressés. Avec Hombex le locataire “enchérie” pour l’appartement en offrant le prix qu’il considère le plus juste, et le propriétaire gère totalement online le calendrier de visites.

Rafael Vera, un futur brillant dans l’industrie du cinéma d’animation

Rafael Vera est un jeune sévillan avec un futur brillant dans l’industrie du cinéma d’animation. Il a été pré-nominé aux Goyas, élu jeune Promesse du Cinéma d’Animation Européen au Cartoon Springboard d’Allemagne et jeune Talent du Cinéma d’Animation Mondial au CTNx de Los Angeles. Depuis son studio, Verjim Animation, il travaille sur des productions internationales comme la série d’animation ‘Geronimo Stilton‘. Son rêve depuis tout petit est de pouvoir travailler avec son idole, Steven Spielberg.

Evelin Martínez, une styliste émergente avec l’Alhambra comme inspiration

La mode et la couture est une affaire de famille chez elle. C’est dans l’atelier familial, situé à Baza, sa ville natale, où travaille Evelin Martínez. En 2017 elle a présenté sa dernière collection, ‘Alhambra SS18‘, à l’Alicante Fashion Week comme styliste émergente. Durant sa période de formation elle a eu l’opportunité de travailler un temps à Londres, chez Alexander McQueen, et ensuite à Madrid chez Yono Taola et avec Ulises Mérida.

Gerundino Fernández, un luthier de tradition familiale dont les guitares porte son nom

Gerundino Fernández, Almérie, a grandi dans l’atelier de son père, dont il porte le nom et l’un des meilleurs luthiers d’Espagne. Il faisait des guitares pour des artistes de la taille de Paco de Lucía, Eric Clapton ou Vicente Amigo.  Depuis son enfance il a observé comment la construction de chaque instrument demandait de la patience et un grand dévouement et le métier est resté dans son esprit. Il a par contre opté pour la construction à laquelle il a consacré toute sa vie jusqu’en 2015, alors encouragé par sa femme et après deux ans à fabriquer des guitares, il a décidé de suivre les pas de son père et devenir luthier professionnel. Une petite trajectoire qui a mené ses instruments dans les mains de Raimundo Amador, grand admirateur de son père, et à des pays comme la France, l’Allemagne ou le Japon.